PE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.0 Transitional//EN"> faire diamond hublot Supercell Support

Supercell Support faire diamond hublot

Supercell

for Web
Boom Beach
OR

faire diamond hublot

هوبلوت الانفجار الكبير طبعة محدودة
bedste forfalskede ure
hublot-kronografi
omega klokker konstellasjon
chopard watches à vendre Les actualités précédentes < Revenir en arriere
  21/06/2017   BALADES FILM FRANCE


      09/06/2017   L'Île de Ré avec Alceste à bicyclette
Arpentez les paysages de l’île de Ré et ses nombreuses pistes cyclables avec Alceste à Bicyclette de Philippe Le Guay.



Contact Réseau Film France :
Régie Cinéma d’Angoulême / Marie Perronnet
Tel +33 (0)5 45 94 37 81 / m.perronnet@nouvelle-aquitaine.fr

» https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1J3WIYm3l1Jd5-p76ko7-u413Nxs&hl       17/05/2017   Film France au Marché du Film de Cannes



      21/12/2016   Amélioration du Crédit d'Impôt International La loi de finances 2017 abaisse à 250 K€ le seuil des dépenses minimales en France pour bénéficier du crédit d'impôt international.


[Communiqué de Presse]
Film France, la FICAM, le SPFA se félicitent de l’adoption de la loi de finances pour 2017 qui proroge jusqu’en 2019 le crédit d’impôt international pour les œuvres audiovisuelles et cinématographiques et abaisse de 1 M€ à 250 K€ le seuil des dépenses minimales en France pour pouvoir en bénéficier.

Nous tenons à remercier tout particulièrement et chaleureusement Messieurs les députés Patrick Bloche, Razzy Hammadi et Bruno Le Roux qui ont défendu avec conviction le crédit d’impôt international ainsi que l’ensemble des députés qui ont voté le maintien du dispositif et son amélioration.

Nous rappelons que le crédit d’impôt international a fait la preuve de son efficacité, puisque les dépenses en France de projets bénéficiant du dispositif ont évolué de 57 M€ en 2015 à 152 M€ en 2016. Sa suppression, pourtant envisagée lors des débats, aurait de façon incompréhensible, mis en péril plusieurs milliers d’emplois en France, en particulier dans le secteur de l’animation où un quart des effectifs auraient été directement impactés.

Les professionnels et le CNC s’en sont légitimement émus et se sont mobilisés. Nous leur adressons nos plus sincères remerciements.

La confirmation du crédit d’impôt international, assortie de l’abaissement du seuil des dépenses requises, permettra non seulement d’attirer sur notre territoire de nouveaux tournages de films en prises de vues réelles et fabrications d’œuvres d’animation, notamment en provenance des pays émergents, mais surtout de d’engranger des commandes de prestations d’effets spéciaux numériques (VFX) et de post production pour lesquelles le seuil de 1M€ représentait jusqu’à présent un obstacle rédhibitoire.

Cette réforme, attendue des professionnels, sera un puissant levier pour le secteur des VFX français afin de lui permettre de gagner des parts de marché à l’international. » http://www.filmfrance.net/telechargement/CP2112_FilmFranceFicamSpfa.pdf       15/12/2016   COMMUNIQUE DE PRESSE FilmFrance, la Ficam et la SPFA alertent les parlementaires


La FICAM, FILM FRANCE et le SPFA alertent les parlementaires sur les conséquences catastrophiques des amendements 528 et 571 au PLF qui prévoient la suppression du crédit d’impôt international pour les dépenses d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles engagées par des entreprises de production exécutives (crédit d’impôt cinéma international) à compter du 1er janvier 2017 et sur les répercussions qu’ils emporteraient sur l’économie du cinéma et de l’audiovisuel français.

La disparition de ce dispositif - outre qu’elle priverait la France d’un puissant et efficace levier d’attractivité dans un environnement international très concurrentiel - occasionnerait d’authentiques sinistres industriels pour les sociétés françaises actuellement engagées dans des productions ambitieuses.

Elle enverrait par ailleurs un signal catastrophique aux investisseurs étrangers sur l’attractivité du territoire français et sur son instabilité législative et réglementaire.

Depuis son entrée en vigueur en 2009, le crédit d’impôt international a :
- attiré plus de 140 projets, tous genres confondus (cinéma, télévision, FVX, animation, prise de vues réelles), issus du monde entier,
- généré près de 700 M€ de dépenses sur le territoire,
- permis la création de 130 000 journées de travail par an,
- contribué au rayonnement de la France, de son patrimoine et son territoire à travers le monde grâce à des films emblématiques tels « Midnight in Paris » et « Magic in the Moonlight » de Woody Allen, « Hugo Cabret » de Martin Scorsese, « Tamasha » d’Ali Imtiaz, « Befekre » d’Aditya Chopra, « Dunkirk » de Christopher Nolan ou les séries « Marseille » et « Meurtres au paradis » et « Riviera ». Sans le crédit d’impôt, aucun de ces projets ne se serait tourné en France !
- consolidé la filière française de l’animation qui s’est hissé aux premiers rangs mondiaux, notamment avec le succès exceptionnel de l’implantation, à Paris, de la société Illumination Mac Guff productrice, pour la major Universal, des succès mondiaux Moi, moche et méchant, Les Minions… qui ont généré plus de 3 milliards d’euros de recettes dans le monde. Sans oublier les sociétés Teamto, Gaumont animation, Mikros fleurons de l’animation française engagés auprès de sociétés américaines telles Disney, Netflix, Dreamworks ou Paramount.

Dans le seul secteur de l’animation, pas moins de 1 400 emplois sont directement menacés de disparition avec cette mesure, soit le quart des effectifs du secteur. Une telle saignée et la disparition de studios majeurs entraîneraient la déstabilisation complète de l’écosystème du secteur.
En effet, les studios travaillant pour le compte des grands studios américains seront en danger mortel car ils devront prendre à leur compte le manque à gagner lié à la disparition dès 2017 du crédit d’impôt international pour les productions en cours.

Des années d’efforts déployés par les professionnels pour les convaincre de venir travailler en France seraient réduites à néant.

La suppression du crédit d’impôt international serait une mesure fondamentalement incohérente, alors que le mécanisme a montré toute son efficacité, qu’il ne présente aucun effet d‘aubaine et qu’il offre un retour globalement positif pour l’Etat (chaque euro de crédit d’impôt équivaut à 7 euros de dépenses sur le territoire et 2,7 euros de retombées fiscales et sociales pour l’Etat).
La FICAM FILM France et le SPFA demandent à ce que, conformément à ce qui a été validé en première lecture par l’Assemblée Nationale, le dispositif soit prorogé jusqu’en 2019. » http://www.filmfrance.net/telechargement/CP_1512def5.pdf       09/12/2016   SORTIE MONDIALE DE BEFIKRE
Le premier film indien tourné intégralement en France sort le 9 décembre sur plus de 4000 écrans en Inde et simultanément dans le monde entier.


      04/12/2016   DESTINATION FRANCE A FOCUS LONDON
Film France et 18 sociétés et commissions du film sont à FOCUS London les 6 et 7 décembre.


Destination France est une délégation de prestataires de tournage et de post-production, de sociétés innovantes et de commissions du film réunie par Film France à l'occasion du salon FOCUS London Destination France a pour objectif de mettre en lumière les possibilités de tournage et de production offertes par la France aux yeux des visiteurs du salon. La beauté des paysages, le Crédit d'Impôt international ou les prouesses technologiques françaises sont autant d'atouts qui seront mis en avant par les membres de la délégation. » http://www.filmfrance.net/telechargement/DestinationFrance_FOCUSLondon2016.pdf       18/11/2016   Amélioration du Crédit d'Impôt International
Communiqué de presse de Film France, de la FICAM et du SPFA


Film France, la FICAM, le SPFA se félicitent de l’adoption hier soir à l’Assemblée Nationale, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2017, d’un amendement abaissant le seuil des dépenses minimal en France, de 1 M€ à 250 K€, pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt international pour les œuvres audiovisuelles et cinématographiques. Nous tenons à remercier tout particulièrement M. Bruno Le Roux et M. Patrick Bloche qui ont défendu avec conviction cet amendement ainsi que l’ensemble des députés qui l’ont voté. Cette mesure permettra de défendre l’emploi en France en encourageant les productions étrangères à venir tourner, assurer leur post production, et particulièrement les effets spéciaux numériques (VFX), ou encore leur fabrication d’animation dans notre pays et favoriser ainsi le développement de ces secteurs d’excellence, reconnus dans le monde entier. Rappelons que ces mesures viennent compléter des dispositifs fiscaux qui ont d’ores et déjà démontré leur efficacité puisque les dépenses en France de projets bénéficiant du crédit d‘impôt international ont évolué de 57 M€ en 2015 à 152 M€ en 2016. Par ailleurs, les chiffres publiés hier par la FICAM indiquent une baisse historique de la délocalisation des tournages sur les neuf premiers mois de l’année 2016, ce chiffre étant pour la première fois depuis 10 ans inférieur à 20%. Parallèlement, le SPFA a également dévoilé hier une progression de la masse salariale du secteur de la production de films et séries TV d’animation de 18% entre 2014 et 2015 à près de 120 M€. Soulignons que ces mesures ont des résultats positifs pour les finances publiques (chaque euro de crédit d’impôt international alloué génère 7€ de dépenses dans la filière et 2,7€ de recettes fiscales et sociales). Elles s’inscrivent plus largement dans la politique dynamique menée par le gouvernement et le CNC au soutien de l’ensemble des industries françaises du cinéma, de l’audiovisuel et de l’animation. » Télécharger le Communiqué de Presse: http://bit.ly/2fnDkq2       04/10/2016   Marc Tessier est élu Président de Film France
Réuni le 30 septembre dernier, le Conseil d'administration de Film France a procédé à l'élection du nouveau bureau de l'association.


M. Marc Tessier a été élu Président de Film France, à l’unanimité du Conseil d'administration. M. David Kodsi a été reconduit au poste de Trésorier. Le poste de Secrétaire a été attribué à l’Agence Ecla (Nouvelle-Aquitaine) représentée par Mme Mia Billard, l’un des huit représentants du réseau des commissions du film au Conseil d'administration de l’association. Marc Tessier déclare : « La relocalisation sur toute la carte de France des films à gros budgets et l’attractivité de l’Hexagone pour les productions étrangères sont deux sujets qui me tiennent particulièrement à cœur et sur lesquels je me suis penché, en 2015, à l’occasion de la mission de réflexion sur les évolutions à apporter aux différents dispositifs de crédits d‘impôt que m’avait confiée Frédérique Bredin. Je suis convaincu que le nouvel élan donné à la production cinématographique et audiovisuelle par la revalorisation massive des crédits d‘impôt intervenue en janvier dernier doit, à l’heure du redimensionnement territorial et des bouleversements engendrés par les mutations numériques, profiter à l’ensemble du territoire. Film France est un acteur majeur du développement de l’attractivité de la France sur lequel je m’appuierai bien sûr pour mettre en lumière tous les atouts de la France - lieux de tournage exceptionnels, talents, bureaux d’accueil des tournages en région performants, dispositifs fiscaux compétitifs - mais aussi pour engager des actions prospectives innovantes, notamment en direction du secteur des effets visuels numériques (VFX) qui doit trouver une dimension internationale. Je suis honoré d’être élu à la Présidence de Film France et je me réjouis de contribuer ainsi à renforcer la place de la France dans la compétition internationale. »       16/09/2016   2015 : une année de transition pour la fiction TV
L'étude Film France sur la « Répartition géographique des tournages de fictions françaises en 2015 » vient de paraître.


Film France publie son étude annuelle sur la répartition géographique des tournages de fictions TV (unitaires et séries). Pour 2015, Film France dénombre un total de 7315 jours de tournage de fictions françaises, en progression de 5 % par rapport à l’année précédente. Pour la troisième année consécutive, les tournages en France sont en augmentation, dépassant la barre des 7000 jours de tournage pour la première fois depuis 2011. En légère augmentation avec 6 % des jours de tournage des fictions françaises réalisés hors des frontières hexagonales, les délocalisations apparaissent contenues et restent à des niveaux proches des deux années précédentes. Les productions étrangères en France, quant à elles, marquent le pas avec 40 jours de tournages de moins en 2015 (soit une baisse de 15%). L'étude Film France démontre que la production française de fictions, tout en poursuivant pour la troisieme année consécutive sa progression, a connu en 2015 une année de transition dans l’attente de l’entrée en vigueur de la réforme des crédits d’impôts de janvier 2016. Télécharger l'étude complète: www.filmfrance.net/telechargement/FilmFrance_RepartitionTournagesFictions2015.pdf       09/09/2016   Befikre: premières notes
Le film se dévoile à travers un morceau de sa bande originale


"Befikre" d'Aditya Chopra a été tourné à Paris, en Picardie et en Région Centre. Il sortira sur les écrans indiens le 9 décembre prochain. Et s'annonce déjà comme un des événements de l'année cinématographique indienne. Aucune image du film n'apparaît dans ce clip audacieux, mais de très belles images de Paris et.. de nombreux baisers! "Befikre" a bénéficié du Crédit d'impôt international.       13/06/2016   Les régions en soutien au Festival d'Annecy
Référence mondiale du cinéma d'animation, Le Festival International du Film d'Animation d'Annecy se déroule du 13 au 18 juin 2016.


Cette année, 6 régions ont apporté un soutien financier à un total de 19 courts et longs- métrages :

Aquitaine Limousin Poitou Charentes
• Peripheria de David Coquard-Dassault (Court-métrage sélectionné pour le prix André Martin) , accompagné par Ecla
• La tortue rouge de Michael Dudok De Wit (Long-métrage en séance événement)
• Ma vie de courgette de Claude Barras (Long-métrage en compétition 5)
• La jeune fille sans mains de Sébastien Laudenbach (Long-métrage en compétition 2) , accompagné par Ecla

Ciclic - Centre-Val de Loire
• Phantom Boy de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol (Long-métrage sélectionné pour le prix André Martin)
• Haircut de Virginia Mori (Programme L'animation française au 21è siècle)
• Briganti senza légenda de Gianluigi Toccafondo (Programme L'animation française au 21è siècle)
• La Petite Casserole d'Anatole de Eric Montchaud (Programme Tout pour la famille)
• Planet Z de Momoko Seto (Programme Le rythme, le chaos et l'univers)
• Rhizome de Boris Labbé (Programme Partitions animées)
• Leftover de Tibor Banoczki & Sarolta Szabo (Programme Vent d'Est)
• Bighorror de Maurice Huvelin (Spike & Mike’s Sick & Twisted Animation Programme)

Ile-de-France
• Gus – Petit oiseau, grand voyage de Christian de Vita (Long-métrage sélectionné pour le prix André Martin)
• Avril et le Monde truqué de Christian Desmares (Long-métrage sélectionné pour le prix André Martin)

Languedoc Roussillon Midi Pyrénées
• Nœvus de Samuel Yal (Court-métrage sélectionné pour le prix André Martin)
• Yalda de Roshanak Roshan (Court-métrage « Off-Limits » en compétition 6)

Rhône Alpes
• Ma vie de courgette de Claude Barras (soutien Rhône-Alpes Cinéma) (Long-métrage en compétition 5)
• Gus – Petit oiseau, grand voyage de Christian de Vita (Long-métrage sélectionné pour le prix André Martin)
• Phantom Boy de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol (soutien Rhône-Alpes Cinéma) (Long-métrage sélectionné pour le prix André Martin)
• Celui qui a deux âmes de Fabrice Luang-Vija (Court-métrage en compétition 1, et sélectionné pour le prix André Martin)
• Mamie de Janice Nadeau (Court-métrage en compétition 4)
La région a également soutenu 1 film de télévision en compétition, 4 films en programmes spéciaux, ainsi que La Poudrière, école du film d’animation présente avec 5 courts-métrages.

La Réunion
• Adama de Simon Rouby (Long-métrage sélectionné pour le prix André Martin)

» http://www.annecy.org/       13/06/2016   Territory Focus : Focus on France MIFA Annecy
Film France et le CNC organisent « Focus on France » le 15 juin 2016 au Marché International du Film d'Animation d'Annecy


Les talents, le savoir-faire et l’excellence technologique française se conjuguent au Crédit d’impôt international (C2I) à 30% pour confirmer la France comme un hub de l’animation internationale.

Avec son importante production de films et de séries d’animation, ses formations de premier plan et ses talents reconnus, la France s’impose en haut du podium de la production mondiale de films d’animation. Grâce à l’augmentation récente du taux du C2I à 30%, des projets de grande envergure émanant des plus grands studios d’animation étrangers seront fabriqués en France. Dreamworks, Paramount, Disney ou encore Universal auront recours aux talents et aux technologies françaises dans les prochains mois.

Cette table ronde, organisée par Film France et le CNC en partenariat avec la Ficam, mettra en lumière un retour d’expérience de Guillaume Hellouin de TeamTO sur une une ambitieuse série d’animation étrangère bénéficiant du C2I, un exemple de production française en cours (Zombillénium de la société Pipangaï, par Arnauld Boulard), et une présentation des solutions innovantes développées par la société française SolidAnim par Emmanuel Linot.

Une présentation du Crédit d’impôt international complètera ces regards croisés pour exposer toutes les possibilités artistiques, technologiques et financières offertes par la France aux professionnels de l’animation.

Frédérique Bredin, Présidente du CNC ouvrira les discussions.

Les débats seront modérés par Valérie Lépine-Karnik, déléguée générale de Film France.

Les intervenants :
Guillaume Hellouin, président & CEO, TeamTO
Arnauld Boulard, producteur, Gao Shan Pictures
Emmanuel Linot, directeur de l’animation, SolidAnim
Raphaël Keller, Directeur de l’innovation, de la vidéo et des industries techniques, CNC

Mercredi 15 juin 11h>12h30 Impérial Palace Tente impériale       15/04/2016   DESTINATION FRANCE A LOS ANGELES DU 21 AU 23 AVRIL
Film France et une délégation de commissions du film et d'industries techniques seront présents au salon Locations&Global Finance Show à Los Angeles.


La hausse du taux de crédit d’impôt international (C2I) à 30% met la France sous les feux des projecteurs des professionnels américains. Le premier trimestre a vu une augmentation spectaculaire du nombre des projets prévoyant de tourner ou de post-produire en France en bénéficiant du Crédit d’Impôt International (C2I). Pour 2016, 19 projets, majoritairement anglo-saxons, sont d’ores et déjà planifiés. La multiplication des demandes d’information auprès de Film France, qui instruit les dossiers du C2I pour le compte du CNC, témoigne du vif intérêt de l’industrie américaine pour la France. «La visite de la délégation française, à Los Angeles, sera l’occasion de mettre en lumière la qualité des prestataires, l’excellence des infrastructures, la richesse des lieux de tournages français» déclare Valérie Lépine-Karnik, Déléguée Générale de Film France, en charge de la promotion de la France, des savoir-faire et des industries techniques françaises. Dans cet objectif, outre le stand Destination France qui réunira toute la délégation durant les trois journées du salon, un petit déjeuner d’information sera organisé en présence de 80 professionnels américains et un dîner business se déroulera à la Résidence du Consul. Destination France est une formidable opportunité d’intensifier la dynamique positive impulsée par la hausse du taux du C2I . » http://afcilocationsshow.com/       21/03/2016   Sortie de Rosalie Blum tourné en Bourgogne
Premier long-métrage de Julien Rappeneau, "Rosalie Blum" sort sur les écrans ce mercredi 23 mars 2016


Le film s’est tourné l'an dernier à Nevers dans la Nièvre, où il a reçu le soutien financier du Conseil régional de Bourgogne et a bénéficié de l'aide du Bureau d’Accueil des Tournages Bourgogne.

Durant les 39 jours de tournage, 6 comédiens locaux et 8 techniciens, ainsi que 362 figurants ont travaillé sur ce film au côté de l'acteur Kyan Khojandi. Les dépenses en région s'élèvent à 335 580€ en terme d’hôtellerie, régie, défraiements et prestations de service.

Le film a reçu le prix des Lycéens pour Meilleur film ainsi que le prix d’interprétation féminine pour Noémie Lvovsky au Festival du Film de Sarlat 2015

Le synopsis
Vincent Machot habite une petite ville de province. Sa vie partagée entre son salon de coiffure, sa mère possessive et les obsessions sexuelles de son cousin Laurent, lui semble de plus en plus morne… Un dimanche, après avoir enfourché son vélo à la recherche d’une supérette ouverte, il éprouve un sentiment étrange de déjà-vu lorsqu’il croise le regard de l’épicière. Où l’a-t-il déjà rencontrée ? Irrésistiblement, Vincent se met à suivre cette femme à travers la ville…

Un film drôle, touchant et intelligent à voir absolument !

» http://www.thefilm.fr/rosalie-blum/       15/03/2016   Rencontres franco-chinoises à Beijing



BEIJING, 11 mars (Xinhua) -- Des professionnels français et chinois des secteurs de la télévision et du cinéma se réunissent du 10 au 11 mars à Beijing pour faire le point sur la collaboration franco-chinoise dans ces domaines, évoquant notamment les blocages et perspectives.

Cette réunion est l'occasion pour les participants d'aborder les sujets ayant trait à la coproduction, à la vente et à l'achat de contenus, à la post- production et au tournage en France ou en Chine. Elle leur permet également de présenter des témoignages concernant des collaborations récentes entre la Chine et la France.

Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée, Maurice Gourdault-Montagne, ambassadeur de France en Chine, et Luan Guozhi, directeur adjoint du Bureau du cinéma relevant de l'Administration générale d'Etat de la presse, de l'édition, de la radiodiffusion, du cinéma et de la télévision, étaient présents jeudi à la cérémonie d'ouverture de la réunion.

Le box-office chinois a engrangé 6,87 milliards de yuans (environ 1,05 milliard de dollars) en février, dépassant pour la première fois les recettes mensuelles du box-office nord-américain.

Compte tenu du grand potentiel du marché chinois et des riches expériences de la France, la coopération sino-française revêt une importance stratégique, a indiqué Mme Bredin, notant que la Chine était en train de devenir incontournable pour les professionnels de l'audiovisuel français.

En 2015, six coproductions sino-françaises sont sorties sur les écrans chinois, dont "Le Dernier Loup", de Jean-Jacques Annaud et "Au-delà des montagnes", de Jia Zhangke. De nombreux projets de coopération sont en cours dans les secteurs de la télévision, des documentaires et de l'animation, a précisé M. Gourdault-Montagne.

L'ambassadeur a également exprimé l'espoir de voir la compréhension et l'amitié entre la France et la Chine se renforcer via des échanges cinématographiques.

Source: Xinhua Net http://french.xinhuanet.com/2016- 03/11/c_135178322.htm?platform=hootsuite       14/03/2016   LETTRE OUVERTE
POUR RENFORCER L'ATTRACTIVITE DE LA FRANCE : CONFORTER LE RESEAU FILM FRANCE AU SERVICE DE LA CULTURE ET DE L'ECONOMIE


L’industrie du cinéma et de l’image animée représente 0,8% du PIB français et génère 340 000 emplois. D’une valeur économique équivalente à celle de l’industrie automobile, elle est un vecteur essentiel du rayonnement culturel et touristique de notre pays.


Les bureaux d’accueil des tournages, membres du réseau Film France, sont les partenaires indispensables de l’ensemble des acteurs de ce secteur. Leurs actions sont au carrefour des intérêts de la production audiovisuelle et cinématographique et des territoires.

Au moment où les compétences des collectivités et des territoires se redessinent et où les exécutifs régionaux se mettent en place, les nouvelles politiques budgétaires prennent forme. Dans ce contexte, Film France entend souligner l’impérieuse nécessité de conserver sur le territoire un maillage dense et pérenne de bureaux d’accueil des tournages.

Pour le producteur et son équipe, le bureau d’accueil des tournages est un interlocuteur incontournable, depuis les premiers repérages jusqu’au « final cut ».

Pour découvrir des lieux de tournage ; pour constituer une équipe avec des techniciens et des artistes locaux ; pour aider à surmonter toutes les difficultés liées à la spécificité de la production ; pour mener à bien l’aventure du tournage, le bureau d’accueil des tournages accompagne les productions et tisse les liens qui unissent le film au territoire qui l’accueille.

La contribution des bureaux d’accueil des tournages est unanimement saluée par les professionnels français. Leur fine connaissance des décors et des interlocuteurs locaux apporte une authentique plus-value artistique aux œuvres, tout en permettant aux producteurs de réaliser des gains de productivité.

Au service de l’économie locale, le bureau d’accueil des tournages permet de générer des dépenses en favorisant l’emploi des techniciens et le recours aux prestataires locaux.

Pour un film français dit « du milieu » d’un budget de 4 M€ tourné durant huit semaines en région, les dépenses hebdomadaires (directes et induites) sur le territoire peuvent être estimées à 286 K€ par semaine, soit 2,3 M€ au total. Pour une série d’un budget total de 8,5 M€ tournée entièrement en région, les dépenses totales sont estimées à 2,8 M€ (dont plus de la moitié concerne l’emploi local).

S’ajoutent à ceci les retombées économiques secondaires, notamment touristiques, qui sont maximisées par le travail de fond et l’expertise du bureau d’accueil des tournages.

Les représentants des territoires et collectivités locales trouvent dans le bureau d’accueil des tournages un interlocuteur privilégié à même de les conseiller dans leur politique de développement culturel et industriel, mais aussi de promouvoir leurs richesses patrimoniales et culturelles auprès des professionnels tant français qu’étrangers.

Les professionnels locaux, techniciens, comédiens, figurants bénéficient, avec le bureau d’accueil des tournages, d’une source irremplaçable de contacts et de mise en relation qui contribue largement à leur employabilité et professionnalisation.

Les habitants des lieux filmés avec la contribution des bureaux d‘accueil des tournages, voient dans les images portées sur le petit ou le grand écran un vecteur de fédération et, le plus souvent, une fierté identitaire locale.

Au plan national, la France a fait le choix stratégique d’attirer des tournages et de lutter contre leur délocalisation grâce au renforcement des crédits d’impôts votés à une très large majorité par les parlementaires. Les bureaux d’accueil des tournages, par le réseau d’expertise unique au monde qu’ils proposent, et le gain de productivité qu’ils impliquent, sont un complément essentiel de ces mesures d’attractivité.

Pour toutes ces raisons, Film France défend l’existence des bureaux d’accueil des tournages qui sont complémentaires les uns des autres et doivent rester au plus proche des territoires. Leur maillage étroit est le garant de l’efficacité du travail d’accompagnement des professionnels et assure une meilleure coordination avec les autres acteurs du développement culturel et économique.

Les actions du réseau Film France sont au service d’une politique ambitieuse de soutien à la création, à la compétitivité, à l’innovation. Film France et les bureaux d’accueil des tournages sont et doivent rester des acteurs du rayonnement de la France.


Nicolas Traube
Président de Film France

» http://www.filmfrance.net/telechargement/LE_RESEAU_FILM_FRANCE.pdf       16/02/2016   Les collectivités territoriales aux César
Quels sont les points communs entre…


21 nuits avec Pattie, Les anarchistes, La tête haute, La loi du marché, Les bêtises, La vie très privée de Monsieur Sim, Journal d’une femme de chambre, Fatima, En Mai fais ce qu’il te plait, Comme un avion, Asphalte et La belle saison ?


Tous nominés lors de la 41ème Cérémonie des César qui se déroulera le 26 février 2016, ces longs métrages ont également obtenu des soutiens logistiques et financiers des collectivités territoriales pour leur tournage en France.



Ils ont été tournés dans la région avec l’aide des Bureaux d’Accueil des Tournages / commissions du film :
Alsace : Les bêtises de Rose Philippon et Alice Philippon, Asphalte de Samuel Benchetrit
Aquitaine : Mon Roi de Maïwenn
Auvergne : La vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc
Basse Normandie : La loi du marché de Stéphane Brizé
Bourgogne : Comme un avion de Bruno Podalydès
Centre : L’odeur de la mandarine de Gilles Legrand
Île de France : Les Anarchistes de Elie Wajeman, La belle saison de Catherine Corsini, Comme un avion de Bruno Podalydès, Connasse, princesse des cœurs de Eloïse Lang et Noémie Saglio, L’enquête de Vincent Garenq, Journal d’une femme de chambre de Benoit Jacquot, La loi du marché de Stéphane Brizé, L’odeur de la mandarine de Gilles Legrand, Nous trois ou rien de Kheiron, La tête haute de Emmanuelle Bercot, La vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc, Dheepan de Jacques Audiard, Trois souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin, Marguerite , Xavier Giannoli
Languedoc Roussillon : 21 Nuits avec Pattie de Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu, La belle saison de Catherine Corsini
Limousin : La belle saison de Catherine Corsini
Midi-Pyrénées : 21 Nuits avec Pattie de Arnaud Larrieu et Jean- Marie Larrieu, La vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc
Nord Pas de Calais : A trois on y va de Jérôme Bonnell, En Mai fais ce qu’il te plaît de Christian Carion, L’Hermine de Christian Vincent, La tête haute de Emmanuelle Bercot, Trois souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin
PACA : Fatima de Philippe Faucon, La vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc
Picardie : En Mai fais ce qu’il te plaît de Christian Carion, Journal d’une femme de chambre de Benoit Jacquot
Rhône Alpes : Les Cowboys de Thomas Bidegain, Fatima de Philippe Faucon, La tête haute de Emmanuelle Bercot, La vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc
La Réunion : Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent

Les soutiens financiers par collectivités territoriales :
Alsace : Asphalte de Samuel Benchetrit, Les bêtises de Rose Philippon et Alice Philippon, Ni le ciel ni la terre de Clément Cogitore
Strasbourg Eurométropole : Les bêtises de Rose Philippon et Alice Philippon
Basse Normandie : Ni le ciel ni la terre de Clément Cogitore
Île de France : La tête haute de Emmanuelle Bercot, La loi du marché de Stéphane Brizé, Journal d’une femme de chambre de Benoit Jacquot, Comme un avion de Bruno Podalydès, Les anarchistes de Elie Wajeman, Avril et le monde truqué de Franck Ekinci et Christian Desmares
Languedoc Roussillon : 21 nuits avec Pattie de Arnaud Larrieu, Jean- Marie Larrieu
Limousin : La belle saison de Catherine Corsini
Nord Pas de Calais (Pictanovo) : La tête haute de Emmanuelle Bercot, En mai fais ce qu’il te plaît de Christian Carion, Trois souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin
PACA : Fatima de Philippe Faucon
Rhône Alpes (Rhône-Alpes Cinéma) : La vie très privée, de Monsieur Sim de Michel Leclerc, Fatima de Philippe Faucon, La tête haute de Emmanuelle Bercot,
La Réunion : Adama de Simon Rouby

» http://www.academie-cinema.org/       05/02/2016   26 courts soutenus par les régions à Clermont
Le 38ème Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand est en route !


Cette année à nouveau, le festival, qui se déroule du 5 au 13 février 2016, révèle tout le soutien des collectivités territoriales à ce format.
En effet, 21 courts métrages en compétition nationale et 5 en sélection régionale ont reçu le soutien de bureaux d’accueil des tournages et de fonds de soutiens régionaux. Le détail des films soutenus est à retrouver sur ce tableau.

Comme chaque année, Film France organise un brunch, rencontre conviviale entre fonds d’aides, commissions du films, réalisateurs et producteurs présents à Clermont- Ferrand pour l’événement.       02/02/2016   Film France au Salon des Lieux de Tournages
L'essentiel des décors le 2 et 3 février 2016 au Carreau du Temple.


Deuxième temps fort dans la semaine des professionnels du Cinéma et de l’Audiovisuel du Paris Image Trade Show, la 5ème édition du Paris Images Location Expo - Salon des lieux de tournage se déroulera le 2 et 3 février 2016 au Carreau du Temple. Film France et 13 commissions du film locales y seront présents.

Organisé par la Commission du film d’Ile de France, le Salon des Lieux de Tournage est le premier événement du genre en France. Il permet à la fois à des sites franciliens, aux départements, mais aussi à l’ensemble des régions françaises de présenter leurs décors et leur politique d’accueil des tournages et aux professionnels de découvrir de nouveaux lieux ou des éléments méconnus de sites emblématiques.

Riche d’un territoire inégalable, la France offre une palette de décors des plus attrayantes. Les sites historiques côtoient les décors naturels tandis que montagnes et littoraux rivalisent.
Ainsi, notre pays dispose d’un fort pouvoir d’attractivité pour les tournages nationaux et internationaux. En 2014, la France a accueilli 216 tournages de films français et étrangers, le nombre de jours de tournage s’élevant alors à 5213. Toujours en 2014, les tournages de fictions télés et séries françaises et étrangères représentaient, quant à eux, 6969 jours.

« Les soutiens des collectivités territoriales sont devenus névralgiques pour les productions télé et cinéma, notamment pour les films d’auteur. Ce soutien est parfois de nature financière, mais aussi logistique, grâce aux commissions du film » , expose Valérie Lépine-Karnik, déléguée générale de Film France. Proches des territoires, les commissions du film offrent des services rapides adaptés et gratuits aux professionnels pour préparer leur tournage : pré- repérage, mises en relation avec les prestataires et professionnels locaux, recherches de solutions d’hébergements.

Fort des éditions précédentes, le salon des lieux de tournage compte cette année plus de 100 exposants. Parmi eux, les 13 commissions du film régionales qui répondent présent : Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Bourgogne, Bretagne, Guyane, Ile de France, La Réunion, Midi- Pyrénées Languedoc-Roussillon, Nord Pas de Calais, Picardie, Normandie, Pays de la Loire, Provence Alpes Côte d'Azur, Rhône-Alpes. » http://www.idf-locationexpo.com/       21/01/2016   PARIS IMAGES TRADE SHOW 2016
Pour la troisième année consécutive, (PITS) réunit sur une semaine sous une bannière commune cinq manifestations...


...aux thématiques complémentaires, destinées à promouvoir l’ensemble de la filière audiovisuelle et cinématographique française.



Ainsi, pendant huit jours, ces manifestations valoriseront : la création numérique création numérique sous toutes ses formes avec le Paris Images Digital Summit, les décors et les lieux de tournages avec Paris Images Location Expo, les nouveaux canaux de communication avec Paris Images Pro, la diversité des métiers de la filière technique et artistique, et de la coproduction avec Paris Images Cinema -L'Industrie du rêve et les innovations technologiques avec le Micro Salon AFC .


Le regroupement de ces manifestations, qui restent autonomes dans leur organisation, permet de valoriser l’ensemble des ressources et des compétences dont la France dispose. Le Paris Images Trade Show offre une vitrine exceptionnelle et internationale à une industrie dynamique, fortement créatrice d’emplois hautement qualifiés et dont la compétitivité sera encore renforcée par la réforme des crédits d’impôt national et international. Ces atouts humains, techniques, territoriaux,économiques, permettent à la filière audiovisuelle et cinématographique française de se développer et de rayonner d’année en année, tant sur le plan national qu’international.


En 2015, Paris Images Trade Show a réuni plus de 8 000 professionnels. Le savoir-faire français y est certes valorisé mais d’autres pays sont également source d’inspiration. Cette ouverture vers le monde permet aux différentes cultures d’échanger, de se rencontrer, et de s’enrichir mutuellement. Cette année deux pays seront à l’honneur : l’Iran lors du Micro Salon AFC et la Corée du Sud lors du Paris Images Cinema - L'industrie du rêve.


Soutenu par le Centre National du Cinéma et de l’Image animée (CNC), et avec le concours et le partenariat de la FICAM , de la CST , et de Film France, cette nouvelle édition s’annonce particulièrement dense et passionnante. » http://www.parisimages.fr/paris-images-tradeshow.html       18/12/2015   Coopération Etat-CNC-Régions Conventions de développement cinématographique et audiovisuel Etat-CNC-Régions : ouverture d'un cycle de réflexion entre le CNC et les partenaires


territoriaux.
Le 14 décembre s’est tenue, sous la direction de Julien Neutres (Direction de la création, des territoires et des publics), la première réunion d’un cycle de discussions autour du futur cadre conventionnel 2017-2019.
Pour la première fois, le CNC inaugure un processus ouvert à l’ensemble des parties intéressées : représentants des fonds de soutien, des bureaux d’accueil de tournages, des Dracs, des salles de cinéma (FNCF et AFCAE), des organisateurs de festivals, des auteurs et réalisateurs.
Cette approche « contributive » devrait permettre de sortir du modèle de conventions uniforme tel qu’il était pratiqué depuis la mise en œuvre du « 1 pour 2 » en 2004 et de prendre en compte les particularismes locaux.
La Présidente du CNC, Frédérique Bredin, ira en 2016, à la rencontre des nouveaux élus des 13 régions afin de soutenir et d’encourager les politiques culturelles et actions menées sur les territoires.
Julien Neutres a exprimé à Nicolas Traube le souhait que Film France contribue étroitement à la réflexion engagée et relaie les aspirations et propositions des Commissions du film.

Méthodologie
Cinq groupes travailleront simultanément, sur cinq thématiques - parfois avec des zones de recoupement – en rapport avec les axes de développement du futur cadre conventionnel.

1)Emergence Accompagnement des auteurs et des projets (courts et longs métrages) ; nouvelles écritures et nouveaux medias ; soutiens au développement et à l’écriture

2)Diffusion culturelle/ exploitation / festivals/ cinémathèques et diffusion des images du patrimoine

3)Education à l’image/ citoyenneté

4)Développement de la filière Formation, clusters, pôles images, développement et aides économiques en région, soutien à la production

5)Coopérations inter et intra régionales comités des sélection des projets


Film France s’est portée volontaire pour participer aux groupes 4 et 5.

Calendrier
Une note de cadrage sera rédigée par chacun des groupes (mi janvier).
Le fruit des échanges de chacun des cinq groupes sera restitué au cours du premier semestre 2016 à l’occasion d‘un évènement dont la date reste à déterminer.
Les négociations individuelles des conventions, qui s’engageront au second trimestre, s’appuieront sur les acquis des cinq groupes.
» http://www.cnc.fr/web/fr/direction-de-la-creation-des-territoires-et-des-publics1       15/12/2015   Professionnels présents à l'Atelier TRIP à Londres

Un très beau panel a assuré le succès de notre présentation sur le crédit d'impôt international à 30% au salon FOCUS


Nous remercions nos fabuleux intervenants:
- John Bernard de Peninsula Film, producteur exécutif ;
- Alex Jones, Head of Business pour Red Planet Pictures, série "Meutres au paradis" tournée entièrement en Guadeloupe depuis 5 ans ;
- Mark Hubbard, Producteur de Ab Fab: le film, qui s'est tourné à l'automne dernier dix jours dans le sud de la France, en PACA ;
- Mairi Bett, Head of Production pour Archery Pictures, qui vient d'obtenir l'agrément provisoire du crédit d'impôt international pour la série "Riviera" qui se tournera en 2016 entièrement dans les Alpes Maritimes.

Pour plus d'informations sur la délégation Film France, présente à nos côtés au salon FOCUS, n'hésitez pas à télécharger notre brochure (en anglais).

» http://www.filmfrance.net/telechargement/DestinationFrance_London_December2015.pdf       07/12/2015   Film France à la première édition de Focus Londres
Pour le salon international des lieux de tournages qui se déroule à Londres les 14 et 15 décembre prochains, Film France est accompagnée...


... d’une importante délégation de commissions du film, industries techniques et associations professionnelles. Objectifs : promouvoir le territoire, les savoir-faire et les dispositifs internationaux de crédits d’impôt auprès, notamment, des producteurs britanniques qui représentent 18% des tournages étrangers en France sur 2014.
Focus, ‘The Location Production Event’, réunit producteurs, location managers et structures d’accueil de tournages pour le cinéma, l’audiovisuel et la publicité. « Cette opération participe de la politique mise en œuvre par le CNC pour promouvoir l’expertise de nos industries techniques et soutenir le rayonnement des talents hexagonaux dans le monde entier » , affirme Valérie Lépine-Karnik, déléguée générale de Film France.
L’un des événements majeurs auquel participera Film France durant Focus London est une keynote sur le Crédit d’Impôt International (C2I) dont la récente réforme vise à accroître la compétitivité et l’attractivité de la France sous un angle économique. A partir du 1er janvier 2016, les films étrangers dont tout ou partie de la fabrication se fait en France verront le taux de crédit d’impôt passer de 20 à 30% des dépenses du film sur le territoire, avec un montant pouvant atteindre au maximum 30 M€. La venue d’associations professionnelles comme l’AFAR ou l’ARF ainsi que plusieurs producteurs exécutifs de renom met en lumière un écosystème national qui allie une filière industrielle performante, des lieux de tournages de prestige et un dispositif de crédit d’impôt attractif.
La délégation Film France est composée des commissions du film d' Ile de France, Aquitaine, Auvergne, Bretagne, Guadeloupe, Languedoc-Roussillon, Seine- Saint-Denis, Ouest Provence, Pays de la Loire, Rhône-Alpes, des sociétés ACS France, Eclair Groupe Imagis, Froggie Production, Groupe Image, I Mediate Clearance, Kanzaman, Peninsula Film, Swan France.Communiqué de presse complet » http://www.filmfrance.net/telechargement/CP_FilmFrance_participe_au_Focus_London.pdf       18/11/2015   Hunger Games, La Révolte partie 2 tourné en France
Studios de Bry-sur-Marne et décors naturels à Noisy-le Grand et Ivry sur Seine ont séduit l'équipe américaine.


Film France, la Commission du film de Seine- Saint-Denis ont accompagné la société de production executive Peninsula pour l'accueil du tournage en France en 2013. Le film du studio Lionsgate a par ailleurs bénéficié du crédit d'impôt international dont Film France assure l'instruction des dossiers pour le CNC.

C'est à la suite des recherches de décors de Philip Messina, chef décorateur, que l'équipe du film est arrivée en France. Le film vient en effet utiliser comme décors deux fleurons de l'architecture néo-classique des villes nouvelles des années 70-80, situés à Noisy le Grand en Seine-Saint-Denis : les Palacio d'Abraxas de Ricardo Bofill, et les Arènes de Picasso imaginées par Manolo Nunez-Yanowsky. Les deux ensembles immobiliers servent de décors à des scènes de guerre civile, censées se passer dans les Districts cossus du monde du film. Le tournage s'est également déroulé à Ivry Sur Seine où le studio Kremlin a accueilli l'équipe costume pour l'habillement des centaines de figurants. Des scènes d'intérieurs ont été tournées également dans les studios de Bry-sur-Marne.       16/11/2015   Paris - Place de la République, 16 novembre 2015



      08/09/2015   La Rochelle:les territoires au coeur de la fiction
Film France, partenaire du Festival de la Fiction TV organise pour la première fois une conférence "Ecrire pour un territoire".


La table ronde organisée, vendredi 11 septembre (à 16h30 au Bar André - accès libre ) en partenariat avec la Guilde des Scénaristes et la SACD portera sur l'intégration du décor au stand de l'écriture et l'ancrage d'une fiction sur un territoire en amont du tournage. Solen Roy-Pagenault, show-runner de la série Candice Renoir partagera son expérience avec le Languedoc-Roussillon, et Olivier Wotling, directeur de l’Unité Fiction d’Arte donnera le point de vue d'un diffuseur.

A ne pas manquer également, les Rendez-vous de Film France (le jeudi 10 et le vendredi 11 septembre de 17h30 à 19h30) sont pour les producteurs et les auteurs l’occasion de rencontrer en un lieu unique les responsables des bureaux d’accueil des tournages et des fonds de soutien qui pourront les soutenir financièrement et logistiquement dans leurs projets. Les professionnels peuvent s’inscrire gratuitement par mail (rsvp@filmfrance.net)

Liste des Fictions présentées à La Rochelle et accompagnées par les collectivités territoriales. » http://www.filmfrance.net/telechargement/2015_FF_FestivalFictionTv_selection territoires.pdf       16/07/2015   French Kiss à Paris
Pour promouvoir ses hôtels, la chaine hôtelière Mariott devient productrice avec un film "French Kiss".


Le court métrage tourné à Paris cet hiver avec la société de production exécutive Froggie a bénéficié du soutien du crédit d'impôt international. On suit la rencontre d'Ethan un américain en voyage d'affaires avec Margaux une jolie parisienne qui lui montre la magie de Paris.
» http://frenchkissfilm.marriott.com       09/07/2015   Les minions trouvent leur méchant et leur public Avec 530000 spectateurs dans les salles le jour de sa sortie en France, Les Minions fait le meilleur démarrage de l'année.


Stuart, Kevin et Bob voyagent de l’Antarctique à Londres en passant par New-York à la recherche de leur nouveau maître pour la survie de leur espèce. Le film de Pierre Coffin et Kyle Balda a été entièrement fabriqué en France dans les studios d'Illumination Mac Guff.
Il a bénéficié du soutien du crédit d’impôt international . » http://www.minions-lefilm.com/       06/07/2015   Film France à Karlovy Vary Film France participera pour la première fois aux journées professionnelles du festival international de films de Karlovy Vary en République tchèque


Invitée à participer à une table ronde organisée par Film New Europe, qui aura lieu mercredi 8 juillet, sur Comment travailler avec la France, Film France présentera les différents dispositifs de soutien aux œuvres qui existent en France, aux côtés du Centre National de la Cinématographie géorgien, et plusieurs producteurs pour des études de cas, notamment Magic Mountain et Corn Island, deux longs métrages en sélection coproduits par la société française Arizona Productions. » http://www.filmneweurope.com/news/czech-news/item/110784-fne-invitation-to-how-to-coproduce-with-france-event-in-karlovy-vary       11/06/2015   Cinéma & Tourisme
Le rapport final du Conseil de promotion du tourisme a été présenté, le 11 juin, par le Ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.


Sur les quarante mesures proposées par le Conseil, la moitié d’entre elles, jugée indispensable par le Ministre, a été retenue pour « relever le défi du tourisme »; d’autres, plus techniques, réclament selon Laurent Fabius, un examen plus approfondi. Parmi ces dernières figurent les mesures en rapport avec le secteur cinématographique.

A l’occasion de la conférence de presse qui s‘est déroulée le 11 juin, Laurent Fabius
– répondant à Valérie Lépine-Karnik, Déléguée Générale de Film France - a souligné l’importance que revêtaient les images véhiculées par le cinéma et les programmes télévisuels à l’étranger, en particulier dans les pays émergents.

Marie-Christine Saragosse, PDG de France Médias Monde, co-rapporteur a insisté sur les bénéfices du crédit d’impôt international et des procédures simplifiées d’obtention de visas pour les équipes de tournage en provenance notamment de la Chine et d’Inde.

Film France avait été auditionnée par le Conseil le 22 janvier 2015. Sa contribution figure pour partie dans la Proposition 33 du rapport.

» http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/Rapport-CPT-General_cle8c6384.pdf       29/05/2015   Film France salue les films primés à Cannes
Cinq films au palmarès du 68ème Festival de Cannes dont la Palme d'Or Dheepan ont été soutenus...


... financièrement par des collectivités territoriales. Ils ont reçu l'aide logistique des commissions du film du Réseau Film France.

La Palme d’or Dheepan de Jacques Audiard ainsi que les prix d’interprétation de la Sélection Officielle revenus à Vincent Lindon pour La loi du marché de Stéphan Brizé et à Emmanuelle Bercot pour Mon Roi de Maïwen récompensent des films qui ont obtenu le soutien logistique et financier de la région Ile de France, ainsi que de l’accompagnement de Paris Film et des bureaux d'accueil des tournages de Basse-Normandie et Aquitaine.

Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin, récompensé par le Prix SACD Quinzaine des Réalisateurs, a bénéficié du soutien financier et logistique de Pictanovo – Région Nord Pas de Calais qui peut également s’enorgueillir d’avoir soutenu le film d’ouverture La tête haute , réalisé par Emmanuel Bercot.

Ni le ciel, ni la terre de Clément Cogitore remporte le prix de la Fondation Gan pour la distribution à la Semaine de la Critique. Le film a bénéficié du soutien de plusieurs fonds de soutien de collectivités territoriales : l’aide au développement de l’Alsace, l’aide à l’écriture de Ciclic-Région Centre, l’aide à la ré-écriture de la Basse-Normandie.

« Les collectivités territoriales étaient aux génériques de 25 films présents dans les différentes sélections de la 68ème édition de Cannes » , remarque Nicolas Traube, Président de Film France. « Ces films sélectionnés à Cannes ont bénéficié - précise Valérie Lépine-Karnik, Déléguée Générale de Film France, de l’accompagnement d’un ou plusieurs membres du réseau Film France lors de leur préparation et d’aides financières des collectivités territoriales qui sont essentielles à la réalisation de films dont le rayonnement est international. " » http://www.festival-cannes.com/fr/archives/2015/awardCompetition.html       22/05/2015   "Cosmodrama" : un Star Trek à la Française
Le long métrage réalisé par Philippe Fernandez, à l'ACID et projeté le 22 mai pour la seconde fois, a été intégralement tourné en Poitou-Charentes.


Produit par Atopic, Michigan Films et Lugo Prod, ce huis-clos fantastique nous embarque dans un vaisseau spatial où sept membres d’équipage se réveillent de cryogénisation, malencontreusement amnésiques. Ils ne savent plus ni où ils sont, ni d’où ils viennent, ni le but de leur mission. Leurs observations leur permettront des hypothèses sur ces sujets, mais tous ne les supporteront pas.

Le film a été accompagné par le Bureau d'Accueil de Tournages de Poitou Charentes Cinéma et a eu le soutien de la Région Poitou-Charentes et du Département de la Charente-Maritime. Il a été entièrement tourné dans les Studios de La Rochelle entre novembre 2013 et janvier 2014. » http://www.lacid.org/Cosmodrama       21/05/2015   « Gaz de France » : un film soutenu par Ciclic
Le long métrage de Benoît Forgeard a été intégralement tourné dans la Région Centre, au sein du studio Stars Europe.


Présenté ce jeudi 21 en seconde projection dans la programmation ACID, "Gaz de France" est un long métrage de Benoît Forgeard, également en charge du scénario et du montage. Produit par Ecce Films, "Gaz de France" plonge le spectateur dans la France des années 2020 : Michel Battement, l'éminence grise du chef de l'Etat, doit d'urgence remonter la cote de popularité du président Bird afin d'empêcher la chute imminente du régime. Au fin fond des sous-sols surchargés de l'Elysée, il organise une consultation secrète, en compagnie des meilleurs cerveaux du pays.
Le film a été entièrement tourné en région Centre-Val de Loire, au sein du studio Stars Europe de Briare (Loiret) en décembre 2013. Il a bénéficié du soutien logistique du Bureau d'Accueil des Tournages de Centre Val de Loire. Dix techniciens régionaux ont participé à ce tournage. "Gaz de France" a, en outre, reçu une aide à la production de Ciclic - Région Centre en 2013.

"Deephan" en compétition officielle Autre film français présenté en compétition officielle jeudi 21, le dernier long métrage de Jacques Audiard a eu le soutien financier de la Région Ile-de-France.
Avec "Deephan", le réalisateur de "Un prophète", récompensé à Cannes en 2012 pour "De rouille et d’os", brosse le portrait de trois inconnus fuyant la guerre civile au Sri Lanka : un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se faisant passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer.
Produit par Why Not Productions, le long métrage a bénéficié du Fonds de soutien régional à la production cinématographique pour un montant de 480 000 €. Le film sortira en salles le 25 août 2015. » http://www.lacid.org/Gaz-de-France       20/05/2015   Lamb et Une histoire de Fou...


Talia DiamondsTalia Diamonds

Contact Us: (917) 295-3327
Shop By Category
Featured products
  • 1.58 Carat G-SI2 Natural Round Diamond Engagement Ring 18K White Gold Halo

    1.58 Carat G-SI2 Natural Round Diamond Engagement Ring 18K White Gold Halo

    $3,999.00
  • 2.30 Carat G-SI2 Natural Round Diamond Engagement Ring 18K Micro Pave

    2.30 Carat G-SI2 Natural Round Diamond Engagement Ring 18K Micro Pave

    $4,499.00
  • 2.55 Carat G-SI1 Princess Cut Natural Diamond Engagement Ring 18K White Gold Micro Pave Halo

    2.55 Carat G-SI1 Princess Cut Natural Diamond Engagement Ring 18K White Gold Micro Pave Halo

    $6,799.00
  • 2.49 Carat G-SI1 Natural Round Diamond Engagement Ring 18K White Gold Micro Pave Halo

    2.49 Carat G-SI1 Natural Round Diamond Engagement Ring 18K White Gold Micro Pave Halo

    $5,599.00
  • 4.05 Carat F-VS2 Natural Round Diamond Engagement Ring 18K White Gold Vintage Style Micro Pave

    4.05 Carat F-VS2 Natural Round Diamond Engagement Ring 18K White Gold Vintage Style Micro Pave

    $11,999.00
  • 2.72 Carat G-SI1 Princess Cut Natural Diamond Halo Engagement Ring 18K White Gold

    2.72 Carat G-SI1 Princess Cut Natural Diamond Halo Engagement Ring 18K White Gold

    $6,499.00
  • 1.66 Carat G-SI2 Natural Round Diamond Engagement Ring 18k White Gold Pave Halo

    1.66 Carat G-SI2 Natural Round Diamond Engagement Ring 18k White Gold Pave Halo

    $4,399.00
  • 1.31 Carat G-VS1 Cushion Cut Three Stone Diamond Engagement Ring Platinum

    1.31 Carat G-VS1 Cushion Cut Three Stone Diamond Engagement Ring Platinum

    $8,499.00
  • 6.67 Carat H-SI1 Princess Cut Three Stone Diamond Engagement Ring 18K White Gold

    6.67 Carat H-SI1 Princess Cut Three Stone Diamond Engagement Ring 18K White Gold

    $35,999.00
next prev
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec non arcu iaculis, euismod libero sed, tincidunt massa. Mauris hendrerit, diam nec tempor ultricies, nibh quam eleifend purus, vitae hendrerit ipsum dolor vitae arcu. Maecenas pulvinar sem nec quam tristique interdum. Aliquam congue nec sapien a pellentesque. Mauris a quam cursus velit pulvinar volutpat at in velit. In hac habitasse platea dictumst.

Curabitur varius est in felis rhoncus, at lobortis ante faucibus. Suspendisse adipiscing porta magna, sit amet rutrum orci consectetur id. Integer sem orci, placerat quis tincidunt in, euismod sit amet quam. Donec egestas viverra mi, lobortis euismod nulla ultricies in. Integer fermentum odio a aliquet venenatis. Cras vel hendrerit dolor. Nunc eu suscipit justo. Praesent eu tortor adipiscing, posuere nibh tempor, blandit libero. In hac habitasse platea dictumst. Etiam nibh ligula, bibendum nec arcu eu, vestibulum rhoncus ante.

Praesent tincidunt tristique nisl, tempus fringilla mi lobortis sed. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Nulla facilisi. Etiam elementum dapibus metus, vitae tempus risus tincidunt et.