PE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.0 Transitional//EN"> faire longines Longines | Montres-de-luxe.com

Longines | Montres-de-luxe.com faire longines

Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Longines

Longines Conquest Classic Moonphase : chic et indémodable

gli uomini migliori orologileft shadow photo photo_mosaique"> Longines Conquest Classic Moonphase : chic et indémodable
La marque horlogère suisse Longines vient de présenter un somptueux chrono en « C » doté des fonctions 24h, jour de la semaine, mois et phases de Lune. Ce nouveau modèle de la collection Conquest baptisé Conquest Classic Moonphase est un garde-temps de 42 mm (étanche 50 mètres) disponible en acier, or et acier ou tout or, équipé d’un calibre mécanique automatique. Extrêmement chic et élégant. La...

Longines Conquest 1/100th Horse Racing : le sport équestre à l'honneur

Longines Conquest 1/100th Horse Racing : le sport équestre à l'honneur
L’horloger Longines vient de présenter un nouveau chrono de sa collection Conquest : le Conquest 1/100th Horse Racing. Un garde-temps quartz de 41 mm affichant le centième de seconde. Avec ce nouveau modèle, la marque poursuit sa longue tradition de chronométreur de sports équestres et rend hommage à tous les passionnés de courses de plat. Longines, chronométreur de performance sportives depuis...

Longines Conquest Classic : beau chrono

Longines Conquest Classic : beau chrono
A l’occasion du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, Longines présentait son chrono Conquest Classic, montre officielle de l’évènement qui s’est tenu dimanche dernier à Longchamp. Ce très élégant chronographe tricompax/date équipé d’un boitier en acier de 41 mm abrite un calibre mécanique automatique chrono roue à colonnes affichant une belle réserve de marche de 54 heures. Il n’y a pas à dire, un...

The Longines Twenty-Four Hours Single Push-Piece Chronograph : montre de pilote

The Longines Twenty-Four Hours Single Push-Piece Chronograph : montre de pilote
Longines vient de dévoiler un nouveau garde-temps qui s’inspire, une fois encore, de son splendide patrimoine horloger. En effet, la dernière montre Heritage, la Longines Twenty-four hours Single push-piece chronograph abrite dans son imposant boitier de 47,5mm, un calibre automatique exclusif chronographe monopoussoir qui affiche le temps sur 24 heures. Une belle réédition d’une montre de pilote...

The Longines Avigation : britannique, automatique et antimagnétique

The Longines Avigation : britannique, automatique et antimagnétique
La montre The Longines Avigation (collection Heritage) remet au goût du jour une pièce historique de 1949 qui fut produite pour l’armée britannique. D’un diamètre de 44 mm, le boîtier acier de ce garde-temps d’aviateur abrite un calibre mécanique à double fuseau horaire « enveloppé » d’une cage en fer doux qui le protège des champs magnétiques. L’horloger de Saint-Imier (Suisse) ajoute donc cette...

Longines Heritage Diver : plongée dans les années 70

Longines Heritage Diver : plongée dans les années 70
Longines vient de dévoiler son modèle Heritage Diver qui sera disponible en deux versions (trois aiguilles/date ou chrono bicompax/date). Une montre de plongée de forme coussin qui s’inspire d’un modèle de la marque de Saint-Imier sorti dans les années 70. Le plaisir du vintage ; la fiabilité des composants d’aujourd’hui. The Longines Heritage Diver sera donc disponibles en deux versions :...

Longines Conquest Classic : un chrono en or… accessible !

Longines Conquest Classic : un chrono en or… accessible !
Longines présente dans sa collection Conquest Classic, un élégant chronographe tricompax/date équipé d’un boitier en or rose de 41 mm abritant un calibre mécanique automatique chrono roue à colonnes affichant une belle réserve de marche de 54 heures. Probablement l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie. Il n’y a pas à dire, un beau chrono en or rose, ça ne se démode pas et...

The Longines Heritage 1973 : craquante quadragénaire

The Longines Heritage 1973 : craquante quadragénaire
Longines présente dans sa collection Heritage (qui rend hommage à des pièces marquantes de son passé) « The Longines Heritage 1973 ». Un séduisant chrono tri-compax/date doté d’un boitier en acier de 40 mm de forme coussin abritant un calibre développé exclusivement pour l’horloger de Saint-Imier, affichant une belle réserve de marche de 54 heures. Après s’être inspirées des années 50 et 60, les...

The Longines Heritage 1968 : élégance vintage au carré

The Longines Heritage 1968 : élégance vintage au carré
Longines vient de présenter dans sa collection The Longines Heritage, qui rend hommage aux montres historiques de la marque de Saint-Imier, un modèle de 1968 d’une belle élégance avec son boitier carré (deux tailles disponibles en acier ou or rose), son cadran gris brossé à chiffres romains et son calibre mécanique. Une jolie touche vintage au poignet. Rénové en 2012 à l’occasion des 180 ans de...

The Longines Avigation Oversize Crown : inspiration années 20

The Longines Avigation Oversize Crown : inspiration années 20
Longines poursuit le développement de ses montres rendant hommage à son riche passé horloger... Cette année, la marque de Saint-Imier dévoile The Longines Avigation Oversize Crown, un garde-temps de pilote au design retro (qui s’inspire d’un modèle des années 20), doté d’un boitier de 41 mm et d’une couronne surdimensionnée. Un chrono monopoussoir particulièrement séduisant. Inspirée d’un modèle...

Longines Conquest Classic : une collection intemporelle pour le monde des courses

Longines Conquest Classic : une collection intemporelle pour le monde des courses
La marque horlogère suisse Longines, de plus en plus impliquée dans le monde de courses de chevaux, vient de présenter les nouvelles montres de sa collection Conquest Classic, une ligne de modèles hommes et femmes (en acier, or et acier et or rose), au design classique, intemporel et élégant. Bref, très très Longines. Partenaires des plus belles courses de plat au monde, Longines a souhaité...

The Longines Avigation Watch Type A-7 montre de pilote et chronographe monopoussoir

The Longines Avigation Watch Type A-7 montre de pilote et chronographe monopoussoir
The Longines Avigation Watch Type A-7 puise bien évidemment, son inspiration dans la riche histoire de la marque de Saint-Imier et dans sa relation de proximité avec l’univers de l’aviation. Plus concrètement, ce splendide chronographe est doté du mouvement chrono monopoussoir à roue à colonnes...

Longines’ 180th Anniversary The Longines Telemeter Chronograph & The Longines Tachymeter Chronograph

Longines’ 180th Anniversary The Longines Telemeter Chronograph & The Longines Tachymeter Chronograph
À l’occasion de son 180ème anniversaire, Longines lance cette année deux nouveaux modèles (acier, 41 mm) dans la collection Heritage : The Longines Telemeter Chronograph et The Longines Tachymeter Chronograph, deux pièces très élégantes et au look retro qui symbolisent toutes deux, la riche histoire de la marque de Saint-Imier. S’inspirant d’un chronographe produit par Longines en 1933, le cadran...

Longines Conquest 24 hours : idéale en voyage

Longines Conquest 24 hours : idéale en voyage
Longines vient de présenter la Conquest 24 hours. Une belle montre en acier, pratique et élégante, qui va pouvoir vous accompagner dans tous vos déplacements. Professionnels ou vacances. Une taille idéale (41 mm), une étanchéité à toute épreuve (300 mètres) et surtout, l’affichage, d’un second fuseau horaire. Le tout à prix doux. La ligne Conquest se veut « l’expression même de l’élégance...

Longines Heritage 1940 et Longines Heritage 1942 : deux pièces vintage pour les 180 ans de la marque de Saint Imier

Longines Heritage 1940 et Longines Heritage 1942 : deux pièces vintage pour les 180 ans de la marque de Saint Imier
A l’occasion de son 180ème anniversaire, la marque horlogère suisse Longines (Swatch Group) présente deux montres - Longines Heritage 1940 et Longines Heritage 1942- au design résolument vintage qui viennent rendre hommage à la riche histoire de Longines et à l’héritage d’une longue tradition marquée par l’élégance. Longines Heritage 1940 Empreint d’un esprit contemporain, ce modèle est inspiré...

Longines Lépine 180th Anniversary Limited Edition : hommage aux premières montres de poche Longines

Longines Lépine 180th Anniversary Limited Edition : hommage aux premières montres de poche Longines
Longines célèbre en 2012 son 180ème anniversaire. Pour cette occasion, la marque horlogère suisse (Swatch Group) née à Saint-Imier en 1832, propose toute une série de modèles commémoratifs. Parmi eux, la Longines Lépine 180th Anniversary Limited Edition, une montre de poche en or jaune (56 mm) qui évoque les premiers modèles fabriqués par Auguste Agassiz. En hommage à ses 180 ans de savoir-faire,...
1 2 3



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail


En bref

Armogan : la petite marque qui monte

Armogan : la petite marque qui monte

Nouveautés

Girard-Perregaux : quand sa Laureato se pare de céramique noire

Girard-Perregaux : quand sa Laureato se pare de céramique noire

Au fil de l'actu

Bucherer Watch Award 2017 : à vos votes !

Bucherer Watch Award 2017 : à vos votes !


Montres de luxe pour femme

RJ Romain Jerome Hello Kitty

RJ Romain Jerome Hello Kitty

Montres vintage et de collection

Watch collection : l'outil qui calcule la valeur de votre collection horlogère sur Chrono24

Watch collection : l'outil qui calcule la valeur de votre collection horlogère sur Chrono24


Bracelets et accessoires

La peau de boa arrive chez ABP

La peau de boa arrive chez ABP

Des livres et des montres

Cartier, la montre Tank de Franco Cologni : une somptueuse centenaire

Cartier, la montre Tank de Franco Cologni : une somptueuse centenaire

faire longines

هوبلوت كبير الانفجار السعر
أوميغا كوكبة ووتش
relojes hombres
реплика
hublot geneve klocka

La marque Longines

Longines fait sans aucun doute partie de la roche primitive de l'industrie horlog

FRAGMENT SUR LONGIN

Le 15 mars 1821, la soeur Emmerich communiqua ces fragments d'une vision qu'elle avait eue la nuit sur saint Longin, dont la fête tombait ce jour même, ce que la soeur ignorait.

J'ai vu cette nuit, dit-elle, beaucoup de choses touchant Longin (je ne sais pas, du reste, si c'est là son vrai nom). Je ne pourrai en rapporter que peu de chose. Longin faisait un service demi civil, demi militaire, auprès de Pilate. Il courait de côté et d'autre, s'occupait de beaucoup de choses, observait tout, prenait des renseignements et faisait des rapports. C'était un homme très actif, ressemblant à N. de B. qui, lorsqu'il est venu me visiter, m'a tout à fait rappelé Longin : seulement celui-ci était un peu plus grand. Il était bon et serviable : mais avant sa conversion, Il manquait de solidité et de force de caractère. Il faisait tout avec empressement, aimait à se donner de l'importance, et comme il était louche et avait la vue mauvaise, il était souvent en butte aux railleries de ses compagnons. Je l'ai vu souvent cette nuit, et à son occasion, j'ai vu toute la Passion : ce matin je ne savais pas d'abord comment j'étais venue là, puis je me suis souvenue que c'était à cause de lui.

" Longin n'avait qu'un grade inférieur dans l'armée, mais, comme attaché au service particulier de Pilate, il se trouvait partout où se faisait quelque chose d'un peu important et venait rendre compte au gouverneur de ce qu'il avait vu. Je vis que dans la nuit où Jésus fut conduit au tribunal de Caïphe, il était dans le vestibule, parmi les soldats, et allait et venait sans cesse. Il était tantôt dans un endroit, tantôt dans un autre. Je le vis une fois prés de Notre Seigneur, sur les degrés où celui-ci se tenait en présence du tribunal, et je remarquai que l'aspect de Jésus le touchait. Ensuite il descendit et se promena de nouveau dans le vestibule. Lorsque Pierre fut effrayé des propos de la servante auprès du feu, ce fut lui qui dit une fois : " Tu es aussi des partisans de cet homme ". Lorsqu'on conduisit Jésus au Calvaire, il se tenait près du cortège par ordre de Pilate, et le Sauveur lui lança un regard qui le toucha. Je le vis ensuite sur le Golgotha avec les soldats. Il était à cheval et avait une lance. Je le vis chez Pilate après la mort du Seigneur ; il demandait avec chaleur qu'on ne rompit pas les jambes de Jésus (1). Il revint promptement au Calvaire.

 (1) Il semble ici qu'après la mort de Jésus, Cassius (Longin) se rendit une fois du Calvaire à la ville pour voir Pilate. Dans ses récits sur la Passion, la soeur Emmerich a oublié de mentionner cette circonstance, à moins qu'elle ne l'ait indiquée vaguement par ces paroles (page 296), " Cassius, à cheval, allait de côté et d'autre ".

Sa lance était faite de plusieurs morceaux qui rentraient l'un dans l'autre : en les tirant on pouvait la rendre trois fois plus longue. C'est ce qu'il venait de faire au moment où il se détermina subitement à percer le côté du Sauveur. Je le vis aussi assister à la mise au tombeau de Notre Seigneur : il voulait être informé de tout. Il se convertit sur le Calvaire, et exprima plus tard à Pilate sa conviction que Jésus était le fils de Dieu. Pilate le traita de rêveur, et comme il se présentait devant lui avec sa lance Pilate, par un sentiment de dégoût ou par superstition, lui ordonna de la déposer devant la porte. Bientôt après, Longin s'entretint avec Nicodème qui demanda que la lance lui fût donnée et l'obtint du gouverneur. Je vis Nicodème en séparer les diverses parties afin de pouvoir mieux les conserver. Au commencement il les garda dans une enveloppe de cuir, plus tard dans une auge de pierre. J'ai vu beaucoup de choses relatives à l'histoire de cette lance. Longin converti quitta le service militaire et s'adjoignit aux disciples. Lui aussi vit le Seigneur après sa résurrection. Il fut des premiers auxquels le baptême fut donné après la Pentecôte, ainsi que deux autres soldats qui s étaient convertis au pied de la crois.

J'ai vu ensuite Longin et ces deux hommes, habillés de longs vêtements blancs, revenir dans leur patrie. Ils y habitaient à la campagne, prés d'une petite ville, dans une contrée stérile et marécageuse. C'est dans ce lieu que moururent les quarante martyrs. Longin n'était pas prêtre mais diacre : il parcourait le pays en cette qualité, annonçait le Christ et racontait sa Passion et sa Résurrection comme témoin oculaire. Il convertissait beaucoup de monde et guérissait des malades en leur faisant toucher un morceau de la sainte lance qu'il portait avec lui. Il avait aussi du précieux sang desséché, recueilli au pied de la croix. Les Juifs étaient très irrités contre lui et contre ses deux compagnons, parce qu'ils faisaient connaître partout la vérité : de la résurrection du Sauveur, et révélaient leurs cruautés et leurs fourberies. A leur instigation, on envoya des soldats romains dans la patrie de Longin pour le prendre et le juger, comme troublant la tranquillité publique. Il était occupé à cultiver son champ lorsqu'ils arrivèrent, et il les conduisit dans sa maison où il leur donna l'hospitalité. Ils ne le connaissaient pas, et quand ils lui eurent fait savoir l'objet de leur voyage, il fit appeler ses deux compagnons qui vivaient dans une espèce d'ermitage à peu de distance, et il dit aux soldats qu'eux et lui étaient ceux qu'ils venaient chercher. La même chose arriva au saint jardinier Phocas. Les soldats furent très affligés, car ils l'avaient pris en amitié. Je vis ses deux compagnons et lui conduits dans une petite ville voisine, où us furent interroges. On ne les mit pas en prison : je les vis, pendant deux jours, aller et venir comme des prisonniers sur parole, mais us avaient un signe particulier sur l'épaule. On les décapita ensuite tous les trois sur une colline située entre la petite ville et la demeure de Longin, ils furent enterrés là même. Je crois me souvenir que cette colline lui appartenait et qu'il avait demandé à être exécute et enterré en cet endroit. Les soldats mirent la tête de Longin au bout d'une pique, et la portèrent à Jérusalem pour prouver qu'ils avaient rempli leur mission. Je crois me ressouvenir que ceci arriva peu d'années après la mort de Notre Seigneur.

" J'eus ensuite une vision d'une époque postérieure. Une femme aveugle du pays de saint Longin s'en alla avec son fils en pèlerinage à Jérusalem, espérant trouver sa guérison dans la sainte ville où les yeux de Longin avaient été guéris. Elle se faisait conduire pat son enfant, mais il mourut et elle resta délaissée et sans consolation. Alors saint Longin lui apparut et lui dit qu'elle recouvrerait la vue lorsqu'elle aurait tiré sa tête d'un égout où les Juifs l'avaient jetée. C'était une fosse revêtue en maçonnerie où plusieurs conduits amenaient les immondices. Je vis plusieurs personnes y conduire cette pauvre femme : elle entra dans l'égout jusqu'au cou et en tira la sainte tête. Elle fut guérie et s'en retourna dans sa patrie ; ceux qui l'avaient accompagnée conservèrent la tête. Voilà tout ce dont je me souviens ".