PE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.0 Transitional//EN"> Cartier deve 21 Caesar Must Die (2012) - IMDb

Caesar Must Die (2012) - IMDb Cartier deve 21

The leading information resource for the entertainment industry

Find industry contacts & talent representation

Manage your photos, credits, & more

Showcase yourself on IMDb & Amazon

Go to IMDbPro | Help

There dndngrkb. falso rolex in vendita was an error trying to load your rating for this title.

Some parts of this page won't work property. Please reload or try later.

FULL CAST AND CREW | TRIVIA | USER REVIEWS | IMDbPro | MORE LESS SHARE X Share Facebook Twitter E-mail Check in 0 Check in X Beta I'm Watching This! Keep track of everything you watch; tell your friends.

Error

Please try again!

Added to Your Check-Ins.

View
Cartier deve 21

ウブロビッグバン
orologi freschi per gli uomini
オメガドヴィルゴールド
omega speedmaster professionnel
часы бренды

Lyon confluence, premier quartier durable WWF en France

Un projet pilote pour réconcilier qualité de vie et écologie

dimanche 17 octobre 2010
Posté par David Naulin

S’inscrivant sous le signe du développement durable, La Confluence est bien plus qu’un laboratoire "à ciel ouvert" ; ce nouveau quartier de Lyon préfigure la ville du 21ième siècle. Lauréat du programme Concerto dés 2004, nominé écoquartier par le Ministère du développement durable, il est désormais le premier Quartier Durable de France labellisé WWF. Avec la signature d’une convention sur cinq ans, la Communauté Urbaine de Lyon s’est engagée auprès du WWF-France à élaborer et à mettre en oeuvre un Plan d’Action Durabilité (PAD) pilote unique en France. Explications.



Tout d’abord un constat général : des logements excentrés et énergivores qui polluent

L’humanité consomme en moyenne 40% de plus que ce que la planète peut régénérer d’une année sur l’autre.

Cette "empreinte écologique" épuise la nature et ses ressources. Il est urgent de repenser nos modes de vie, et en particulier nos modes d’habitat qui conditionnent fortement nos habitudes alimentaires, de déplacement et de consommation en général. L’exode rural des années 60 et le boom de l’automobile ont transformé les quartiers résidentiels en zones dortoirs déconnectées des lieux de vie et des activités.

Désormais, pour aller travailler, voir un film au cinéma ou même faire nos courses, nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser notre voiture, c’est-à-dire, à perdre du temps dans les embouteillages et pour se garer, à consommer de l’essence et à émettre des émissions de CO2.

De même, pour satisfaire nos besoins croissants en chauffage, eau chaude sanitaire et énergie pour le fonctionnement de nos appareils électroménagers, nous gaspillons toujours plus de ressources sans compenser pour autant cette dilapidation. Si la qualité de vie et le budget des ménages pâtissent de ces modes d’habitat, c’est pour l’environnement que l’addition est la plus lourde.

Pourtant, des solutions existent.

Militant depuis son origine pour la réduction de l’empreinte écologique, la préservation de la biodiversité mais aussi l’amélioration de la qualité de vie, le WWF promeut un autre mode de ville, douce pour ses habitants et pour l’environnement.

Lyon Confluence, un projet pilote pour réconcilier qualité de vie et écologie

Pour démontrer qu’il est possible de réduire son empreinte écologique à l’échelle des villes tout en améliorant la qualité de vie, le WWF a lancé des projets de "quartiers durables" au Portugal, en Angleterre mais aussi aux Emirats Arabes Unies.

Dans le cadre de cette initiative internationale, le WWF-France souhaitait accompagner un projet sur son propre territoire en s’associant à une collectivité locale déjà engagée dans une stratégie d’aménagement durable.

L’agglomération du Grand Lyon s’est engagée depuis quelques années dans un projet d’aménagement et de développement durable : Agenda 21 adopté en 2005, référentiel habitat Durable, très bonne desserte en transports en commun et pistes cyclables, planification pilote à travers le Schéma de Cohérence territorial, valorisation et protection de la nature en ville, accompagnement des plans de déplacement des entreprises, etc. Dans le prolongement de cet engagement, le Grand Lyon et la Société Publique Locale d’Aménagement (SPLA) ont souhaité que le projet de régénération urbaine de Lyon Confluence, un des plus importants de l’agglomération mais aussi d’Europe, réponde au double enjeu de la qualité de vie et de la réduction de l’empreinte écologique.

C’est donc tout naturellement que le WWF-France a signé un partenariat sur cinq ans avec la communauté d’agglomération de Lyon pour soutenir le projet Lyon Confluence.

Ce territoire de 150 ha au Sud de la presqu’île lyonnaise, longtemps sacrifié à l’industrie et aux transports, fait aujourd’hui l’objet d’un projet de renouvellement urbain sans précédent avec 660 logements, 15 000m 2 de bureaux, 3 500 m2 de commerces. Hier gagné sur les eaux, ce site fluvial retrouve ses rives et son environnement naturel. L’aménagement progressif met en valeur un espace d’exception et des paysages uniques. Il permettra à terme de doubler la superficie de l’hypercentre de l’agglomération.

L’objectif du partenariat scellé entre le WWF-France et le Grand Lyon est de réduire l’empreinte écologique et de prévenir la dégradation de l’eau et de la biodiversité sans sacrifier ni le confort ni la qualité de vie des futurs habitants. Le rôle du WWF-France est de challenger ses partenaires au regard de l’urgence des enjeux environnementaux, en co-élaborant et en validant le PAD, en participant à la sensibilisation des acteurs, mais aussi de disséminer les bonnes pratiques. Des contacts avec les autres quartiers durables WWF permettront des échanges d’expérience fructueux.

Le Grand Lyon et son aménageur, la SPLA Lyon Confluence, se sont ainsi engagés à respecter les 10 principes internationaux de durabilité préconisés par le WWF :

Les 10 objectifs One Planet Living (OPL)

  • Zéro carbone
  • Zéro déchets
  • Mobilité durable
  • Matériaux locaux et durables
  • Alimentation locale et durable
  • Gestion durable de l’eau
  • Habitats naturels et biodiversité
  • Culture et patrimoine local
  • Equité et développement économique
  • Qualité de vie et bien-être

Quelques engagements forts ont d’ores et déjà été identifiés :

  • Zéro carbone : pas d’émissions de Gaz à Effet de Serre supplémentaires entre le lancement des opérations de la ZAC 1 (2005) et la fin de la construction du quartier. Poursuite des efforts sur l’efficacité énergétique des bâtiments neufs (à travers, par exemple, le programme européen Concerto sur les îlots ABC) pour arriver au niveau bâtiments neufs énergie positives en 2012 : réduction des besoins énergétiques grâce à architecture bioclimatique, isolation par l’extérieur, ventilation mécanique contrôlée de double flux, ventilation naturelle au lieu de la climatisation. Efficacité énergétique du quartier Ste Blandine : étude énergétique pour diviser par quatre les consommations d’énergie. Etude d’un réseau de chaleur bois d’énergies renouvelables.
  • Zéro déchets : Réduire à 30% la part des déchets non recyclés, non récupérés et non compostés. Réduire les déchets à la source en travaillant avec les commerçants du quartier (pôle de loisirs et de commerces, alimentation de proximité, développement Association de Maintien de l’Agriculture Paysanne). Proposer dans les cahiers des charges de chaque îlot d’immeuble une solution de compostage locale. Lyon Confluence lance une étude sur la collecte du compost à l’échelle du quartier.
  • Mobilité durable : Promouvoir les services et commerces de proximité pour permettre que la plupart des déplacements se fassent à pied pour faire ses courses, accompagner les enfants à l’école etc. Promouvoir les transports en commun : desserte par un arrêt de transport en commun distant au maximum de 500 mètres, étude sur des modes de déplacements doux alternatifs (navette fluviale, véhicules électriques partagés). Réduire l’usage de véhicules individuels motorisés : 0,6 place de parking par logement et 1 par 100 m² de surface (ShON) pour les bureaux. Favoriser les Plans de Déplacements Inter-Entreprises : réunions d’information, de sensibilisation et de partage avec les entreprises qui s’installent.

  • Habitats naturels et biodiversité : Lyon Confluence dédie une large part aux espaces verts dans le projet (environ 35 hectares d’espaces verts ou perméables). Le projet crée en particulier sur la ZAC 1 3 hectares de bassins en bord de Saône et plante plus de 3000 arbres d’essences locales. Les autres engagements : Transformer une zone industrielle en relais écologique par la création d’espaces verts favorables à la continuité du corridor naturel et à l’accueil de la biodiversité locale au bord de Saône. Création d’une trame verte irriguant le quartier en lien avec le corridor écologique de la Saône. Suivi de la faune et de la flore par la réalisation d’un inventaire et la mise en place d’un observatoire. Information et sensibilisation des habitants sur le patrimoine naturel. Maintien création et valorisation de la biodiversité et des habitats naturels. Gestion raisonnée des espaces verts ise en place par les services de la ville de Lyon.
  • Culture et patrimoine local : Prendre en compte le quartier existant, son patrimoine et son histoire pour accompagner la naissance du nouveau quartier. Intégrer des éléments architecturaux forts de l’identité et de l’histoire du quartier : Le port Rambaud, les
    halles du Marché de gros, les prisons. Créer les conditions d’une concertation exemplaire avec les habitants pour rendre le projet accessible et transparent et accueillir les nouveaux usagers du quartier.

Les performances du quartier au regard de ces 10 objectifs de durabilité seront évalués annuellement. Ce suivi sera complété par un audit indépendant par un bureau d’études tiers, des actions de durabilité mises en oeuvre et une analyse de l’empreinte écologique du projet Lyon Confluence.

Dans le projet Lyon Confluence, les quartiers ont bénéficié du concours de nombreux acteurs pour répondre à des exigences de performance très élevées en matière de qualité environnementale. C’est à présent aux futurs habitants de jouer pour mettre ces efforts à profit et bénéficier des économies d’énergie car sans modes de vie durables, il n’y aura pas de quartiers durables.


Voir en ligne : Consultez le site de Lyon Confluence

Article lu 12199 fois



Poster un commentaire
Ville durable : l’art d’habiter ensemble
Le Mois de l’économie sociale et solidaire 2010 en France

Par : David Naulin

Articles de cet auteur

  • Ma Coop La Vie au Vert
  • Décisions durables - Numéro Spécial COP21 : une nouvelle envie d’avenir
  • Nucléaire français : l’impasse industrielle
  • Gaz de schiste : l’essentiel à savoir pour comprendre et agir !
  • Vraiment durable, revue scientifique interdisciplinaire du développement durable
  • [...]
 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10615636

72 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

RSSfr

:


__________________________________________

Loading
  Maison

  Cdurable.com

 
Watch Trade Confraria de LuxoWatch Trade Confraria de Luxo
Discrição

Atendimento personalizado e discreto.

Atendimento

51 3059 3314 atendimento@watchtrade.com.br

WhatsApp

51 98118 78 15 WhatsApp Watch Trade 51 8118 7815

10:00 às 17:45 hs.

Itens 1 para 10 do 24 total

por página
Página:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. Próximo
Direção Ascendente

Vencedores do Grand Prix d'Horlogerie de Gèneve 2016

23/11/2016 05:40

Vencedores do Grand Prix d’Horlogerie de Genebra

O Grand Prix d’Horlogerie de Genebra vem sendo descrito como o “Oscar da alta relojoaria” por uma boa razão. Em 15 categorias de premiação, centenas de lançamentos são avaliados todos os anos...

Read More
Postado em Relojoaria Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

A desastrosa entrada da Cartier na alta relojoaria

15/09/2016 12:54

Cerca de dez anos atrás, a Cartier investiu na construção de uma das maiores fábricas de alta relojoaria da Suíça. Com um investimento de cerca de 150 milhões de euros, a divisão foi entregue ao comando de Carole Forestier-Kasapi, uma experiente administradora que contava com passagens por renomadas relojoarias suíças, sendo uma delas a Audemars Piguet. Um terço do custo da divisão de alta relojoaria foi destinada a produção de modelos com complicações sofisticadas como turbilhões, calendários perpétuos e repetidores.

Read More
Postado em Relojoaria Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

A invenção do cronógrafo: uma história reescrita

20/06/2016 09:21

Até alguns anos atrás, para qualquer pessoa com um pouco mais de interesse na área da relojoaria, o inventor do cronógrafo era Nicolas Mathieu Rieussec.Isso por que, no ano de 2008 a Montblanc lançou o modelo Nicolas Rieussec Chronograph em homenagem ao inventor do cronógrafo. Verdade seja dita, já está em tempo de corrigir essa homenagem...

Read More
Postado em Relojoaria Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

Exportação de relógios suíços tem queda de 8% em 1 ano

27/05/2016 06:15

A indústria relojoeira suíça sofre os efeitos da atual crise financeira global. O desaquecimento da economia na zona do Euro, a crise na economia chinesa, baixa do petróleo e dos comodities e, a queda da produção industrial mundial afetam o mercado de luxo. Dados da Fédération de l’industrie horlogére suisse (FH), apontam uma queda de 8% no mês de abril em relação ao mesmo período do ano passado.

Read More
Postado em Notícias Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

A invenção do tempo

19/05/2016 12:58

Aquele que é conhecido como o primeiro relógio mecânico moderno está situado na catedral inglesa de Norwich datada de 1321, há quase 700 anos deu-se a partida para que a vida moderna fosse medida em “tic tac”.

Alguns ossos achados na África a cerca de 50.000 anos ornados com pequenos cortes que, a primeira vista parecem ornamentais, foram interpretados como uma tentativa de elaboração de um calendário baseado nas fases lunares. 

Os relógios solares, também chamados de relógios naturais, separavam e algumas vezes uniam civilizações, mundos a parte funcionavam ao compasso que o sol e a lua lhes ditavam. Não havia fusos horários e instrumentos capazes de medir com precisão o tempo para orientar os navegadores, tudo devia ser seriamente confiado às estrelas e ao sol. 

A invenção do relógio mecânico embaixo do nublado céu europeu dos séculos XIII e XIV mudou para sempre o conceito de tempo da humanidade...

Read More
Postado em Relojoaria Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

Recordes quebrados na Semana de Leilões de Genebra

16/05/2016 12:28

A semana de leilões de Genebra, como é chamada popularmente a semana em que ocorrem os mais importantes leilões de alta relojoaria na cidade, mal começou e  já foi o bastante para quebrar alguns recordes.

O maior valor pago para um relógio Heuer em um leilão foi batido no último dia 14 de maio. Um Heuer Carrera calibre 12 em ouro 18k maciço referência 1158, presenteado ao piloto sueco Ronnie Peterson...

Read More
Postado em Notícias Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

Watch Scope – analise seu relógio em casa!

21/12/2015 10:40

Mensurar a variação diária, a amplitude, margem de erro de batidas e ângulo de elevação de um relógio geralmente é uma tarefa dedicada a um relojoeiro profissional. O uso de equipamentos sofisticados permite a análise destes dados. No entanto, a empresa suíça Lepsi com sede em Genebra criou um equipamento portátil, de fácil uso e alta precisão que permite fazer a medição de todos estes dados e assim saber quando é necessário mandar seu relógio para revisão: o Watch Scope...

 

O dispositivo deve ser conectado a um Smartphone com sistema operacional IOS 8 ou superior ou Android 44 ou superior. Também, é necessário baixar o aplicativo Lepsi...

Read More
Postado em Notícias Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

Esclarecendo a relojoaria nº 5: relógios de ouro

21/12/2015 10:31

Há centenas de anos que o ouro é utilizado na relojoaria. Caixas e adornos de relógios em ouro já eram vistos no século XVI. O ouro é símbolo de prosperidade, distinção e elegância, além disso é um metal nobre com milhares de aplicações que variam de decorativas a industriais. Quase tudo que utilizamos hoje possui esse metal, como celulares, computadores, veículos e etc.

Devido a sua maciez o ouro geralmente é empregado em objetos de uso cotidiano ligado a outros metais que agregam a liga mais dureza. O cobre, prata, zinco, paládio e níquel...

Read More
Postado em Relojoaria Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

Romain Jerome lança relógio em homenagem ao Super Mario Bros.

11/12/2015 06:47

Exoticidade não soa estranho ao falarmos da fabricante suíça Romain Jerome. É comum na sua linha de relógios o uso de materiais exóticos como rochas lunares, metal do navio naufragado Titanic, lava vulcânica e outros. Também modelos com homenagens inusitadas são frequentes. Para o delírio do público cult, em 2011 a fábrica genebrina lançou uma edição limitada de 78 peças do relógio Space Invaders em homenagem ao famoso jogo de fliperama. Com o sucesso do modelo, logo vieram outras homenagens como a edição limitada de 20 peças Pac-Man (2012) e a edição limitada de 84 peças em homenagem ao jogo Tetris (2015).

Read More
Postado em Notícias Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

A quilatagem das ligas de ouro

09/12/2015 10:53

O ouro em sua forma mais pura é muito macio, por isso, na escala de dureza dos materiais, o ouro encontra-se no patamar mais baixo. O uso do ouro nessa condição é limitado, principalmente na joalheria. Tal maciez colabora para que as joias risquem ou amassem com maior facilidade. Como as joias são objetos para uso cotidiano, é imprescindível que tenham certa resistência e por essa razão que o ouro utilizado, não só em joias, mas também em relógios e outros artigos que demandem resistência, costuma estar ligado com outros metais...

Read More
Postado em Joalheria Por: FELIPE MARQUES PEREIRA

Itens 1 para 10 do 24 total

por página
Página:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. Próximo
Direção Ascendente