PE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.0 Transitional//EN"> conquest longines LONGINES - Conquest dcrdshnq

LONGINES - Conquest conquest longines

Conquest

Makine Quartz
hublot wikitext-align: left; " scope="row">Kasa çap
conquest longines

armbåndsure til kvinder
faire Cartier panthere
hublot Urknall
ser på nettet
Falske ure online

Longines Conquest Roland Garros

: L’ouverture hier du tournoi de Roland Garros est aussi l’occasion pour certaines marques de dévoiler leurs éditions spéciales consacrées à l’événement. C’est le cas de Longines et sa nouvelle montre Conquest 1/100 Roland Garros.

Longines-Conquest-Roland-Garros-vignette-LARGE_300x176.png

Le 25/05/2015

Mode & bien être

 

EDITION SPECIALE ROLAND GARROS

 


      Longines est partenaire et « chronométreur » de longue date de Roland Garros puisqu’il sponsorise le tournoi depuis 2007. A l’instar du sport équestre, la marque suisse voit là l’occasion d'associer son image à un événement prestigieux bénéficiant d’une couverture mondiale. Pour signifier un peu plus son attachement au « French Open », Longines vient de lancer un modèle spécial au sein de sa ligne Conquest : la Conquest 1/100 Roland Garros. Cette montre propose un affichage au centième de seconde rendu possible grâce à un mouvement exclusif de dernière génération. Les prix ne sont pas indiqués sur le site de Longines. A titre indicatif, on notera que la gamme Conquest est proposée dans une fourchette comprise entre 600 € et 2 600 € chez les revendeurs de la marque.

 

 

Longines-Conquest-Roland-Garros-1.png

Longines-Conquest-Roland-Garros-2.png

 

Longines-Conquest-Roland-Garros-3.png

 

 

 

Sur Brandarex, retrouvez les adresses des points de vente Longines proches de chez vous.


Auteur : Texte par Clyde the Glide et photos par Longines

Tags : Longines, Montres, Roland Garros


logo LONGINES
Plus d'infos
LONGINES

LONGINES est une marque suisse de montres, dont les origines remontent à 1832, lorsque Auguste Agassiz ouvrit un comptoir d'horlogerie à Saint-Imier. Les garde-temps LONGINES évoquent élégance, tradition mais aussi exploits sportifs, dans des domaines de prédilection comme l'équitation, la gymnastique, le tir à l'arc, le tennis - LONGINES chronomètre par exemple les Internationaux de Roland Garros - ou encore le ski.

www.longines.com Longines Conquest Roland Ga... Longines Future Tennis Aces Longines remplace Rolex et ...
Reverso, 1931-2011
Tic tac, montres de choc

Publicité


Publicité

Les articles les plus consultés

  • Les bracelets shamballa
  • Est-ce que t'as le swag ??!
  • Lanvin, sous le feu des pro...
  • Doudounes : un, deux, trois...
  • Ash Italia !

Les articles de l'année

  • Octobre 2017 (2)
  • Septembre 2017 (2)
  • Aout 2017 (1)
  • Juillet 2017 (3)
  • Juin 2017 (2)
  • Mai 2017 (1)
  • Avril 2017 (2)
  • Mars 2017 (2)
  • Fevrier 2017 (2)
  • Janvier 2017 (2)
  • Decembre 2016 (1)
  • Novembre 2016 (3)
  • Octobre 2016 (3)
  • Septembre 2016 (2)
  • Aout 2016 (4)
  • Juillet 2016 (4)
  • Juin 2016 (4)
  • Mai 2016 (5)


Longines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Longines

Création 1832
Dates clés 1915 : devient une SA[1]
Personnages clés Ernest Francillon : fondateur,
Walter von Känel : directeur
Forme juridique Société anonyme
Slogan Elegance is an Attitude
Siège social Saint-Imier[1]
 Suisse
Actionnaires Swatch Group
Activité manufacture de montres
chronométreur sportif
Produits Montre-bracelet (d)
Société mère Swatch Group
Effectif 520
Site web www.longines.com

Fonds propres 10 000 000 CHF[1]
Réclame de 1924 (L'Illustration)

Longines est une entreprise horlogère suisse de prestige et de luxe appartenant au Swatch Group. Longines est la plus ancienne marque encore en activité, sans modification, dans les registres de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle. Elle a été créée à Saint-Imier en 1832 par Auguste Agassiz (de). Elle avait une double activité de manufacture de montres et de chronométreur sportif dans tous les sports comme l'équitation (toutes épreuves comprises).

Sommaire

  • 1 Origine du nom
  • 2 Les montres
  • 3 Le chronométrage sportif
  • 4 Ambassadeurs et sponsoring
    • 4.1 Ambassadeurs
    • 4.2 Sponsoring
  • 5 Notes et références
  • 6 Voir aussi
    • 6.1 Bibliographie
    • 6.2 Liens externes

Origine du nom[modifier | modifier le code]

  • Le lieu-dit les Longines à Saint-Imier, où est située l'usine.

Les montres[modifier | modifier le code]

  • 1879 Premier chronographe
  • 1945 Premières montres à remontage automatique
  • 1953 Première horloge à quartz
  • 1961 Première montre électromécanique

Le chronométrage sportif[modifier | modifier le code]

  • 1896 Jeux olympiques d’Athènes
  • 1912 Première utilisation du principe du fil coupé lors d’une course d’athlétisme
  • Depuis 2006, Chronométreur Officiel des Championnats et de la Coupe du monde de ski alpin.
  • Depuis 2007 Chronométreur officiel de Roland-Garros
  • 2013-2023 Partenaire et chronométreur officiel de la Fédération équestre internationale

Ambassadeurs et sponsoring[modifier | modifier le code]

Ambassadeurs[modifier | modifier le code]

  • Ingeborga Dapkūnaitė, Steffi Graf, Denise Keller (en), Chi Ling Lin (en), Aishwarya Rai Bachchan,Kate Winslet, Andre Agassi, Aaron Kwok Fu Shing, Peter Lohmeyer, Oleg Menshikov, Simon Baker
  • Aksel Lund Svindal, Jane Richard, Shawn Johnson, équipe chinoise de gymnastique hommes, Ariella Kaeslin, Evguenia Kanaïeva, Agnieszka Radwańska, Tsung-Hua Yang

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Longines sponsorise ou est partenaire de diverses manifestations comme le tournoi de Roland Garros, le Prix de Diane, la Coupe du monde de ski alpin... La liste complète peut être trouvée sur le site officiel de Longines[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Compagnie des Montres Longines, Francillon S.A. », Office du Registre du commerce du canton de Berne (consulté le 5 février 2008)
  2. (en) « Page événements du site Longines », sur le site officiel du groupe Longines (consulté le 26 juin 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Gerhard Claussen, « 175 Jahre Longines: Erfolg durch stetigen Wandel », in Armbanduhren - Königswinter, no 2, 2007, p. 114-126
  • (en) 175 years of elegance in watchmaking in Saint-Imier : 1832-2007 / Longines, Saint-Imier, 2007 (dossiers de presse présenté à l'occasion de l'inauguration des nouvelles salles du Musée Longines à St-Imier : 20 f., 1 pl., 3 dépl., 2 CD-ROM)
  • (en) John Goldberger, Longines watches, Bologna, Damiani, , 302 p. (ISBN 978-8-889-43140-5, OCLC 848984426).
  • André Francillon, Histoire de la fabrique des Longines. Précédée d'un essai sur le Comptoir Agassiz, Compagnie des montres Longines Francillon, Saint-Imier, 1947, 200 p.
  • Patrick Linder, Au cœur d'une vocation industrielle : les mouvements de montre de la maison Longines (1832-2007) : tradition, savoir-faire, innvation, Saint-Imier, Editions des Longines, , 623 p. (ISBN 978-2-970-05584-6, OCLC 428287469)
  • Hélène Pasquier, La "recherche et développement" en horlogerie : acteurs, stratégies et choix technologiques dans l'arc jurassien suisse (1900-1970, Neuchâtel, Ed. Alphil, coll. « Histoire », (ISBN 978-2-940-23541-4, OCLC 718427095)
  • Lucien F. Trueb, 125 ans de chronométrage Longines : l'équité dans la mesure du temps, l'élégance dans le sport, Longines, Saint-Imier, 2003, 127 p. (catalogue d'exposition)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Longines site officiel français
  • (en) Site officiel
  • Histoire


  • Portail des entreprises
  • Portail de l’Espace Mittelland
  • Portail de l’horlogerie
Ce document provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Longines&oldid=132023588 ».